7.2.15

Everybody looks dangerous

Tableau de 73,5 x 116,5 cm, commencé au moment des événements du mois de janvier (Charlie Hebdo) et tèrminé aujourd'hui Samedi 7 février 2015.

Cette toile répond à une oeuvre antérieur intitulée "Everybody looks famous". La composition et la palette de couleur sont similaires. On peux même lire: "Everyboby/Nobody looks famous/anonymous/us" comme sur la première peinture, mais sur celle-ci, on peut deviner le mot "Dangerous" juste esquissé au crayon papier, sur "famous/us". Le thème parle de soit: N'importe est un terroriste potentiel.

La vulnérabilité et l'insécurité sont des sujets que j'ai toujours traité dans mes tableaux, collages et photos mais ils sont, malheureusement, plus d'actualité que jamais.

Des visages aux couleurs vives (orange, bleu, jaune) s'alternent sur un fond blanc sali de gribouillis tourmentés. Des têtes sans corps, disposées comme des notes de musique sur une portée (Si-Sol-La-Fa-Mi-Re), forment un rythme decrescendo pour aboutir sur une large tache gris foncée qui semble annoncer un avenir incertain.

C'est un tableau inquiétant. Un des personnages aux yeux barrés d'un placard noir (seul élément géométrique et net de la composition) semble septique de part l'expression de sa bouche. Malgré le titre de la toile, aucun des portraits ne semble dangereux ni menaçant ce qui amplifie le sentiment d'insécurité: De qui suspecter?

Mais il y a bien d'autres niveaux de lecture possibles; Par exemple: Les personnages semblent superposés comme pour une photo de classe, ou comme un publique dans des gradins. Par le remplissage de certaines lettre, la phrase aussi offrent différentes lectures : "LSD, every boy looks us, ok, ..."

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Visiteurs