16.4.17

Don't break my heart Mickey


Mixte sur toile ( acrylique, huile, cire, mine de plomb) de 100 cm2, peinte le 13 Avril 2017 à Madrid, et intitulée Don't break my heart Mickey, en hommage à la chanson de Tony Basil de 1981. 

Le Mickey Mouse de Walt Disney occupe un tiers de la toile, perdu sur un fond en couches successives rouge, rose et bleu Cyan. L'angle inférieur droit est laissé blanc. 
Des elements abstrait rythme la composition. On peut lire "DON'T" sous le portrait de Mickey. Un crane humain  très naïf est superposé au raton, une dent cariées flotte de l'autre coté de la toile t semble être la convoitise de l'icône américaine. 

On peut interpreter ce dialogue de différentes de façons: Est-ce la petite souris qui vient chercher les dents de lait des enfants sous l'oreillée ? Est-ce qu'une molaire de faisait mal lorsque j'ai peint cette toile..? Ou est-ce une allégorie liée à la politique actuelle menée par Donald Trump et ou Mickey représenterait les Etats-Unis?

Ce travail à deux niveaux rappelle la fameuse collaboration Warhol/Basquiat des années 80, qui me passionne et m'inspire tant.

Portraits de femmes en collage









Voici huit collages réalisés entre Mars et Avril 2017. Le premier mesure 21 x 29,7 cm (A4) et s'intitule Mirror, les quatre suivants mesurent 30 x 40 cm (A3). Leurs titres respectifs sont: L'appel du large, Lost in translation, SinnerSphinx incompris. Ensuite, vous trouverez Pop secret et Cold beauty, aussi au format A4 et enfin Capture totale, format A3.

Le portrait féminin s'impose de soit pour les amateurs de collage, les magazines de mode sont remplis de publicités pour des parfums ou cosmétiques, il est impossible d'échapper à ces images de femmes en gros plans, photographies très soignées et copieusement "photoshoppés" et c'est donc un plaisir d'avoir l'embarras du choix pour le découpage..! On peut dire que la mode alimente le collage. 

Au même titre que je recycle des images déjà existantes pour mes collages, j'utilise des titres qui font reference au cinema, à la littérature, à la chanson ou autres patrimoines culturels populaire. Cela me semble approprié à ce type de medium. 

2.4.17

I killed Kate today


Peinture à l'huile, acrylique et cire sur toile de 146 x 114 cm.
Ce portrait de Kate Moss s'intitule " I killed Kate today" ( Aujourd'hui j'ai tué Kate) et le titre n'est pas anodin car j'ai réalisé cette toile le 1er Avril 2017... I s'agit donc d'un poisson d'Avril! ;)

Au delà de la farce annuelle, le processus d'élaboration a son importance pour ce titre. En effet, j'ai d'abord peint le portrait du top-model en noir et blanc et de manière figurative d'après la couverture d'un VOGUE anglais pour ensuite le "tâcher"de couleurs, le barrer de formes abstraites et de matière pour le souiller, comme pour le tuer... symboliquement.

12.12.16

Killer bee

Collage de 30 x 40 cm, réalisé le 10 décembre 2016 à Madrid.

"Killer bee", traduisez "abeille tueuse", est le nom communément employé pour désigner l'abeille africaine ou "africanized bee" qui est une hybride issue d'un croisement entre deux espèces. Il s'agit d'une abeille très agressive, d'où le surnom qu'on lui a donné.

Pour ce collage, j'ai réalisé le portrait d'une femme en utilisant des formes et des couleurs évoquant l'afrique: La composition du visage n'est pas sans rappeler certains masques africains. Les lignes du visages et les yeux sont les traits d'une maghrébine. Le collier Cartier aux courbes "arabesques" ainsi découpé en un long cou fait référence aux attributs des femmes girafes du peuple des Ndébélés, en Afrique du sud ou même à ceux des Massaïs d'Afrique de l'est.

C'est donc un hommage à un continent entier que j'ai synthétisé ici; L'origine du monde dans un portrait.  

Le fond évoque les alvéoles d'une ruche, et, avec une telle parure sertie de diamants et rubis, le portrait ne peut être que celui de sa reine! Une reine féconde, séduisante, prête à tuer, "dressed to kill", et même à mourir par amour, comme l'annonce la phrase de son front, titre découpé d'un article en espagnol se référant à la célèbre soprano Maria Callas: "La Diva que murió por amor" (La Diva qui mourut par amour).


2.11.16

Collages couleur 21 x 30 cm





 



Voici une selection de collages de 21 x 30 cm, réalisés sur papier aquarelle, entre Octobre et Novembre 2016 à Madrid.


Collages N&B 21 x 30 cm






     
Voici une selection de collages en noir et blanc, réalisé sur papier aquarelle de 21 x 30 cm, en Octobre 2016 à Madrid.


11.10.16

6.9.16

Collages N&B 30 x 40 cm


Enfin des collages faits pour être encadrés..! 
Ils sont réalisés sur support papier 300 g et de taille moyennement grande: 30 x 40 cm.

Ceci est une sélection de projets exécutés en noir et blanc. 
En effet, l’absence de couleurs permet un travail plutôt axé sur le contraste et donne à l'ensemble un caractère souvent plus homogène car elle sublime les différences de qualités d'impressions d'un document à  un autre en une gamme de gris plus ou moins intense.

C'est en tout cas très agréable à travaillé, et pour moi qui suis daltonien, bien plus reposant au niveau de la concentration. 

4.9.16

Serial dater book














Voici une sélection de travaux pour ce recueil intitulé "Serial Dater book" (ou Blue book) réalisés entre le 23 Aout et le 3 Septembre 2016. Cet ouvrage se compose de 43 collages sur un livre/catalogue de type luxueux (couverture dure tapissée en tissu bleu) de la marque Corneliani qui présente la collection Homme printemps-été 2016.

Pour aborder ce projet j'ai choisi des images de mannequins, d'acteurs, de "bodybuilders", de "porn stars", de hommes d'affaires et de tatoués, entre autres, pour transgresser l'allure bourgeoise très chic de la marque italienne. J'ai mélangé ces différents codes pour recréer des identités paradoxales. Bien sûr, le fait d'avoir utilisé des acteurs porno ou des hommes musclés mélangés à des mannequins en costard cravate confère à l'ensemble un coté très sensuel.
Le catalogue comptait aussi de nombreuses pages blanches qui m'ont permis des propositions beaucoup plus libres.

On a l'impression, en feuilletant l'ensemble, de voir une bande de gays aristocrates se draguant dans les jardins d'un luxueux palais, une après midi d'été.

J'ai décidé de publier ici une sélection plutôt "soft"(aptes à tous publiques) mais néanmoins représentative de l'ensemble de l'ouvrage.

Le titre: "Serial Dater book" signifie tout simplement: Le livre des dragueurs invétérés.

Visiteurs