4.12.19

Collages décollages

     
 "Collapse Party", décembre 2019, Madrid.

"Tabula rasa Haha...", décembre 2019, Madrid.

"Happy B-day you Rascal you", déc. 2019, Madrid

Voici mes tout premiers collages de grande taille réalisés à partir d'un mille feuilles d'affiches au format B0, récupérés sur un mur de Madrid. Chaque proposition mesure 100 x 140 cm.

Je vous passe l'épopée d'arracher un bloc d'affiche de ce format et le trainer jusque chez moi ou même ramener à pied 3 chassis MDF avec un diable en plein Black Friday et sous la pluie!

Toujours est-il que la réalisation de collages grands format est un exercice très physique, exténuant mais aussi au résultat très satisfaisant.

Ces trois oeuvres de "collage/décollage" de style "new realism" (nouveau réalisme) répondent parfaitement à ma préoccupation pour la société occidentale qui est à bout de souffle et qui me semble avoir amorcé sa chute ineluctable et imminente. L'humanité va entrer dans la plus grande crise de son histoire et je ne pouvais pas ne pas illustrer cette angoisse.

C'est donc une réflexion sur un scenario apocalyptique que je vous donne à voir. Ce à quoi auraient sans doute ressemblées ces affiches si elles avaient été collé juste avant le moment fatidique, dans un futur proche de 10 à 15 ans: L'effondrement de notre système.

Des posters en lambeaux annoncent des promotions commerciales, des festivals musicaux ou l'anniversaire d'une boite de nuit Gay madrilène. Des messages en décalage avec une réalité que la société refuse d'assumer en se préoccupant tout juste du changement climatique et des problèmes d'environnement qui y sont liés.

Un visage masculin qui n'est plus qu'un morceau de papier difforme souligné d'un rire cynique en onomatopée (Tabula Rasa Haha), un cadre en noir et blanc rappelle le graphisme des billets du dollar U$D qui disparait sous l'érosion, deux figures humaines sont comme crucifiées de part et d'autre de la composition (Happy B-day you...), Un festival de musique Hardcore semble se réjouir du Collapse (Collapse Party). Tels sont les ingrédients de ce trio qui propose une vision Mad Max de notre futur en tant que société de consommation.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Visiteurs