1.5.15

Codigo erroneo







Série de 13 dessins réalisés au pinceau, à l'encre de Chine, sur papier aquarelle de 30 x30 cm (les épaules sont rognées car plus larges que l'écran du scanneur)entre le 2 et le 4 mars 2015.

Sur ces dessins, on voit des bustes d'hommes en noir et blanc, au cadrage de type photomaton. Ils sont vêtus de costumes-cravates et arborent sur leurs visages des piercings en profusion. Le choc entre ces deux codes vestimentaires opposés déstabilise rendant leur identité difficile à cerner. Le fait qu'à part leurs yeux, on ne distingue pas les traits du visage, renforce cette idée. Seuls les bijoux nous laissent deviner ou sont leur nez ou leur bouche. On ne sait pas non plus ni l'âge, ni la race, le milieu social ou l'origine de ces individus.

3 commentaires:

  1. Très cher Laurent, je prends le temps de venir sur votre blog admirer votre oeuvre, après plusieurs mois à me faire dévorer par Chronos !
    Comment allez-vous ? Bien, je l'espère de tout coeur !

    Je découvre cette nouvelle série intitulée "Codigo Erroneo" et j'aime ce nouvel aspect de votre art !

    Effectivement, le décalage entre le code vestimentaire du costume-cravate et ces silhouettes couvertes de piercings est impressionnant et destabilisant, mais en même temps, c'est très intriguant, voire attirant...

    Vos dessins me font penser aux portraits-silhouettes du 17ème et 18ème siècles. Cet art de l'ombre permettait de ne dessiner que l'ombre de la personne, sans préciser son âge, sa beauté ou sa laideur... Mais ils me font aussi penser à l'art du piercing qui depuis l'antiquité est un rituel d'initiation, de pénitence ou d'appartenance à un groupe ou à une élite, sans distinction d'âge ou de race.

    Cet art de l'ombre est aussi cette part d'ombre de l'homme, que vous savez si bien explorer et exprimer dans vos oeuvres, cher Laurent.

    Merci encore pour le bonheur que vous nous donner à admirer.
    Amicalement,

    René

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour René,

    Je vais bien, merci. C'est une série dont j'avais eu l'idée il y a plusieurs années (13 pour être exacte) mais c'est en retrouvant un croquis que je me suis décidé à la réaliser. Je vous remercie pour votre commentaire et vous souhaite d'avoir le temps de prendre du temps pour vous.
    Amicalement,

    Laurent

    RépondreSupprimer

Visiteurs